Lorsque Marie Chatelard m’a proposé ce séjour, j’étais effondrée par la perte récente de mon compagnon ; suivre cette cure m’a semblé alors le moyen idéal de prendre du recul sur les mois qui ont précédé sa disparition. Je suis donc arrivée en Inde, épuisée, touchée par le manque et la culpabilité.

 

Ce séjour a dépassé de loin toutes mes espérances, à tout point de vue.

 

Situé tout d’abord au coeur d’un îlot, le centre Radja Island est un lieu qui me surprend dès le premier instant où nous débarquons. La présence de milliers d’oiseaux tournoyant dans le ciel me rappelle la beauté du monde : je suis émue, comme réveillée après une longue errance.

 

Dès notre arrivée, nous sommes pris en charge par une équipe soignante dévouée et compétente : nous organisons le planning de soins en fonction de mes troubles, Marie, attentive à tous nos besoins nous aide à faire le lien car je ne maitrise pas l’anglais.

Dès le lendemain, on me prend la main, j’ai une certaine appréhension, je n’ai pas l’habitude qu’on prenne soin de moi. Et puis le miracle arrive : je redeviens l’enfant de ma mère. De nouveau en lien, je redécouvre l’abandon, l’amour, la protection : je suis choyée, baignée, nourrie. Je suis pris en compte, entendue, exaucée.

 

Pour la première fois, depuis cinquante ans, je me laisse consolée, pour la première fois, je goûte au plaisir de l’abondance. Pour une fois, je suis celle qui reçoit. L’émotion est grande, la mémoire se libère, je pleure de tant d’années d’absences de moi-même.

 

Je peux le mesurer, le conscientiser grâce à la mise en place d’une prise de parole quotidienne organisée et animée par Marie. Par la pratique du mouvement oculaire et par des apports théoriques reçus entre des temps de pause, je parviens à mon grand étonnement à libérer une forte colère contenue depuis des mois. Puis, au bout de quelques jours de massages, je redécouvre avec stupéfaction certains souvenirs d’enfant me révélant ainsi, comment durant toutes ces années je fais de la maladie une alliée.

 

Aujourd’hui, j’éprouve une grande joie à vous témoigner de mon vécu.

 

J’ai repris le yoga, les balades matinales le long de la plage, la méditation. Et lorsque je ferme les yeux, je chante la danse des oiseaux du Kerala aux côtés de mon aimé.

 

Merci Marie, merci pour ce cadeau inestimable, incontestablement salvateur.

 

Nathalie D

Le 30 Mars 2019

Voyage au Kerala du 15/02 au 02/03/2019

Tel : 0692464209

consultations privées

Ateliers

Conférences

aaa.luz@von-mendel.de

Accès