Mouvement oculaire

«Sans l'émotion, l'obscurité ne peut-être transformée en lumière,

ni l'apathie en mouvement».

Carl Jung

 

 

Il s'agit d'une méthode qui permet de déprogrammer rapidement les traumatismes anciens et récents, conscients et inconscients.

DESCOPEM veut dire Déprogrammation Simultanée des Corps Physique Émotionnel et mental. Par cette technique on effectue une désensibilisation simultanément dans les trois corps affectés: mental, émotionnel et physique afin de ne permettre aucun glissement d'un corps à l'autre, comme il se passe souvent lorsqu'on ne fait qu'une thérapie d'image ou d'expression de sentiment ou encore de travail purement corporel.

Cette technique n'utilise pas le langage mais le mouvement des yeux tout simplement parce qu'elle s'adresse directement au cerveau émotionnel ou cerveau droit et non pas au cerveau cognitif ou cerveau gauche.

 

En effet, si aujourd'hui les fonctions de notre cerveau sont encore mal connues, l'on sait que l'hémisphère droit est le centre de nos émotions, de nos ressentis, de notre vision globale du monde sans notion de temps, de distance et d'espace. Tout ce que vous vivez comme émotion depuis votre conception est stocké dans ce centre et reste vrai encore aujourd'hui puisqu'il ne prend pas en compte la durée. L’événement a été vécu il y a 5 ans, 10 ans ou 30 ans, et vous vivez encore dans votre vie des résidus émotionnels en lien avec lui, comme par exemple la peur de la foule, des endroits fermés, la peur du bruit …

 

L'hémisphère gauche est le centre du langage, de la logique, c'est le centre de votre intelligence, vous lisez, apprenez, calculez. C'est là que résident la volonté et la décision. Lorsqu'une personne se trouve bloquée au niveau émotionnel, (peurs, tremblements, sueurs, dépression...) ce n'est pas par la volonté ou le langage que l'on peut l'aider, tout simplement parce que la mémoire émotionnelle du traumatisme qui se répète dans sa vie n'est pas solutionnable par des explications.

Il n'y a donc pas d'analyse de la situation vécue comme traumatique, mais une désensibilisation des blocages qui se sont installés comme processus naturel et quotidien d'intégration des informations. Le souvenir de l’événement restera au niveau du cerveau cognitif mais la charge traumatique et émotionnelle sera effacée dans le cerveau droit et ainsi, ni ne contrôlera ni ne fera plus souffrir la personne.

 

Nous vivons tout au long de notre vie des situations, des frayeurs qui ne s'engramment pas automatiquement. En effet, certains événements vécus même en stress sont gérés par notre cerveau pour nous permettre de survivre l'instant d'après. Il agit comme un ordinateur qui, pendant notre sommeil, va tenter d'intégrer la situation conflictuelle afin de nous libérer pour la journée suivante de l'impact émotionnel subit. Il met en place un programme qui va digérer le stress et enlever la charge émotionnelle de l’événement vécu. Comment?

C'est pendant la période de sommeil appelée REM que les deux cerveaux échangent leurs données pour relativiser la situation et la classer comme on classe un fichier dans un tiroir. On sait que pendant cette période de sommeil, le mouvement des yeux effectue un va-et-vient de gauche à droite.

Lorsque le choc est très important, violent, mais aussi parce que de petits chocs se sont répétés, ou encore, on ne sait pas pourquoi, il arrive que ce programme ne suffise pas à gérer l'information et l'émotion suscitée va rester bloquée chez la personne en s'exprimant par des réactions autant émotionnelles que corporelles mais aussi par des pensées en distorsion. Elle est coupée de la réalité tout simplement parce qu'elle la voit au travers de son filtre émotionnel. C'est l'histoire bien connue du verre à moitié plein et du verre à moitié vide.

En reprenant de façon consciente, lors d'une séance, ce mouvement des yeux, on va permettre le traitement de l'information afin de libérer la personne définitivement du résidu émotionnel sans qu'il n'y ait oubli de l’événement.

 

Une séance dure 1H30. Le nombre de séances nécessaires pour guérir le traumatisme va dépendre de chaque personne. Cela peut aller de une à huit séances à intervalle de 3 semaines.

 

Cette pratique thérapeutique s'adresse à toute personne souffrant de trouble psychologique d'origine traumatique conscient ou inconscient non modifiable par la volonté, adultes, adolescents et enfants dès l'instant ou ceux-ci sont en âge de comprendre et de répondre à des demandes simples comme suivre un crayon de gauche à droite en faisant un effort de visualisation.

 

“Être libre, c‘est aussi savoir, que l‘on est la Conscience derrière ce que l‘on croit voir.“

 

Tel : 0692464209

consultations privées

Ateliers

Conférences

aaa.luz@von-mendel.de

Accès